AVN

Où shopper son jean recyclé ?

Les points clés : 

  • Le jean est un vêtement avec un impact environnemental et social important. Il faut entre 7 000 et 10 000 litres d’eau pour fabriquer une seule paire de jean. 
  • Le recyclage mécanique utilise ni eau, ni produits chimiques, ni chaleur et très peu d’énergie. 
  • 1083 propose un jean “100% économie circulaire” fabriqué en polyester recyclé. Tandis qu’AVN, Hnst, Mud Jeans et Nudie Jeans commercialise des jeans en coton recyclé

Plus qu’un vêtement, le jean est un véritable symbole. Nous avons (presque) tous grandi avec ce tissu robuste, sans parfois saisir l’impact qu’il a eu sur la mode et sur l’environnement depuis sa création en 1873. Au départ, ce n’était qu’un vêtement de travail, romancé ensuite à travers le mythe du cow-boy, personnifié par des icônes culturelles comme John Wayne. Puis, c’est devenu un symbole anti-guerre, les hippies et les militants ont commencé à le porter en soutien à la classe ouvrière. C’est à ce moment-là qu’il est associé à la contre-culture. Il n’a pas été oublié par la haute couture, qui lui a donné une touche plus racée (pensez aux publicités Calvin Klein), puis vint l’ère du grunge et du hip-hop. Bref, il est devenu si populaire que nous le surproduisons.  

Mais, désormais, en tant que consommateurs, d’autres choix s’offrent à nous ! De plus en plus de marques écoresponsables proposent des alternatives notamment en fabriquant des jeans recyclés.  Alors, vous êtes intéressés ? On voit ça ensemble ! 

Le jean, un vêtement (bien) trop polluant 

C’est indéniable, la production de denim a un impact environnemental et social important. En même temps, il est conçu à base de coton cultivé principalement en Inde ou en Afrique, teint dans un autre pays, renvoyé en Asie pour la confection afin d’être finalement vendu en France et partout dans le monde. Ainsi, il fait le tour de la planète ! Ce n’est pas pour rien que la marque 1083 estime qu’un “jean conventionnel parcourt jusqu’à 65 000 km lors de sa fabrication”. Mais ce n’est pas une bonne chose ! 

Vous êtes-vous déjà demandé “combien faut-il d’eau pour faire un jean” ? La réponse risque de vous surprendre (en mal bien entendu). Il ne faut pas moins de 7 000 à 10 000 litres d’eau pour fabriquer une seule paire de jeans, ce qui est équivalent à 285 douches environ. Oui, oui, vous avez bien lu ! De plus, avec les pesticides, colorants synthétiques et les produits chimiques utilisés, l’eau rejetée est toxique ce qui entraîne une contamination de l’eau potable. Votre jean n’est pas doux, extensible et avec ce fameux effet délavé par hasard ! 

D’ailleurs, savez-vous comment on obtient cet effet délavé ? Grâce à la technique du sablage. Des ouvriers projettent du sable à haute pression sur les jeans, dans des petites cabines sans aération. Le sable contient 80% de silice qui peut provoquer de graves maladies pour les ouvriers qui y seraient exposés régulièrement. En plus, cela demande de l’eau et de l’énergie. Une pratique interdite par l’Ecolabel Européen. Ainsi, privilégier les jeans bruts non délavés, non vieillis et non troués. 

Bref, vous l’avez compris, le jean est un mauvais élève. Mais bien qu’il y ait encore du chemin à parcourir pour rendre la production de denim moins nocive, certaines marques font des progrès majeurs en matière de durabilité. Le jean recyclé, par exemple !

Le jean recyclé

On le sait, le jean s’utilise et se réutilise presque à l’infini. C’est un incontournable de notre dressing. Mais avez-vous déjà pensé à ses alternatives ? Le recyclage, ça vous parle ? C’est un fait, les jeans peuvent se recycler. C’est un gain d’eau, d’énergie, cela permet de réduire les déchets et la consommation de matières premières vierges. 

Deux processus de recyclage sont possibles : le recyclage mécanique et le recyclage chimique. Le recyclage mécanique reste la technique à faible impact la plus utilisée. Elle n’utilise ni eau, ni produits chimiques, ni chaleur et ne nécessite que peu d’énergie par rapport au recyclage chimique ou à la production de fibres vierges. 

La marque Nudie Jeans, par exemple, recycle ses propres produits en séparant le coton biologique du coton conventionnel. “De cette façon, il peut être réutilisé comme coton biologique recyclé, ce qui, selon nous, est l’alternative la plus durable.” 

Comment fonctionne le recyclage ? 

  1. Collecter. Les marques récupèrent des jeans usés et les envoient vers un recycleur de tissus. C’est une étape cruciale, car elle empêche vos jeans de finir dans les décharges. 
  2. Couper. Les jeans sont désintégrés grâce à des machines, les fibres inutiles sont éliminées et le denim est ainsi transformé en coton moelleux. 
  3. Combiner. Pour être durables, les fibres recyclées sont associées à des fibres vierges. 
  4. Créer. Le tissu est ensuite tissé et envoyé dans les usines qui fabriquent le jean recyclé. 

Ainsi, la boucle est bouclée ! 

Où trouver des jeans recyclés ? 

Vous vous demandez sûrement où vous pouvez dégoter un jean recyclé ? Voici quelques marques qui en proposent : 

1083

Rien ne se perd, tout se transforme ! C’est même la mission de l’entreprise française 1083. Ainsi, en 2020, après trois ans de recherche et de développement, la marque commercialise son premier jean “100% économie circulaire” fabriqué en polyester recyclé à partir de bouteilles et de déchets plastiques ramenés dans les filets des pêcheurs. Le plus ? Il est 100% recyclable et consigné

1083
1083, le jean infini. 

Fabriquer des jeans recyclés et recyclables, c’est bien, mais encore faut-il les récupérer. C’est là que la consigne entre en jeu ! Une fois que vous avez porté votre jean le plus longtemps possible, vous pouvez le retourner à 1083 gratuitement et la marque remboursera votre consigne de 20€. Ainsi, l’enseigne ferme la boucle de l’économie circulaire en récupérant ses jeans, en les transformant en fil puis en jeans infinis neufs. L’ensemble des étapes pourra être entièrement effectué en France, ce qui permet à l’enseigne d’être 100% autonome. N’oublions pas qu’il s’agit de la première marque à produire ses jeans entièrement en France. 

Déjà, en 2018, la marque faisait son premier pas vers l’économie circulaire en recyclant du coton pour créer le 011, un jean bio et recyclé pour les enfants. 

Le prix ? 129€. 

AVN

AVN
AVN, un vestiaire masculin créatif, durable et Made in France. 

La marque normande AVN, créée en 2014, souhaite “créer un vestiaire créatif durable qui préserve des savoir-faire avec des essentiels du vestiaire masculin, dessinés pour durer”. 

En 2018, la marque a développé son premier jean 100% recyclé, fabriqué en France. Sa toile “selvedge” ne consomme que 22 litres d’eau lors de sa confection contre 10 000 litres d’eau en moyenne, “soit 99% moins d’eau”. Fabriquée en collaboration avec Candiani sur d’anciennes machines à tisser, cette toile est composée à 50% de fibres de coton recyclé et 50% de fibres Lyocell Refibra. Ainsi, le jean est durable ! 

AVN a fait le choix de proposer le jean recyclé entièrement bleu confectionné dans l’atelier Kiplay, en Normandie, labellisée Origine France Garantie.  De la toile teintée à l’indigo naturel, en passant par les coutures jusqu’au patch en cuir au tannage végétal, tout est bleu. 

Le prix ? 190€. 

Hnst 

Hnst, c’est le “jean qui ne fait aucun compromis sur le style, la durabilité ou la qualité.” Ainsi, les jeans Hnst contiennent 56% de denim recyclé (soit 21% de déchets post-consommation, les vieux jeans non-réutilisables et 35% de déchets textiles pré-consommation, les chutes de tissus), 23% de coton grec et 21% de Tencel. Le recyclage se déroule en Allemagne, puis les fibres sont mélangées avec du Tencel et filées en Belgique. 

Hnst
Hnst, le jean en denim recyclé. 

100% circulaire, les jeans sont conçus pour le recyclage. Ils demandent 361 litres d’eau, 76% de CO2 en moins, aucun produit chimique ni fibres en plastique. En plus, les rivets sont brodés pour assurer une recyclabilité à 100%. Les patchs arrière sont fabriqués à partir de Jacron certifié FSC et Oeko-Tex, au lieu du cuir synthétique ou animal. Les boutons sont dévissables et réutilisables. Ainsi, cela garantit une plus grande longévité et recyclabilité

Le prix ? 135€. 

Mud Jeans

Mud Jeans, c’est les pionniers du denim circulaire ! Une marque de jeans classique mais efficace ! Fondée en 2013 par un néerlandais Bert van Son, elle prône un monde éthique et sans gaspillage. La marque a abandonné les étiquettes en cuir standard (approuvé par la PETA) et utilise uniquement du coton biologique (certifié GOTS) et recyclé (certifié Global Recycle Standard). Ses jeans contiennent jusqu’à 40% de denim recyclé post-consommation. 

Mud Jeans
Mud Jeans, “a world without waste”. 

La marque a fait du jean, l’un des vêtements les plus vendus dans le monde, un vêtement qui contribue à l’économie circulaire. Les ressources telles que l’eau, le CO2 et le coton sont minimisées, ce qui permet aux jeans d’être recyclés encore et encore. Ainsi, Mud Jeans affirme avoir sauvé 20 000 paires de jeans de la décharge et de l’incinération ces trois dernières années. L’enseigne a même pour objectif de concevoir les premiers jeans 100% en coton recyclé. 

Son prix ? Moins de 10€ d’abonnement par mois pour la location et 120€ pour les jeans. 

Nudie Jeans

Nudie Jeans est une société suédoise de denim qui a vu le jour en 2001. Depuis sa fondation, elle a pour ambition de révolutionner l’industrie du jeans. “Nos jeans ne sont pas conçus pour être portés quelques fois puis jetés. Nous chérissons le bien usé et réparé.” La marque propose un service de réparation de jean gratuit, de collecte et de revente. Ça change la donne ! 

Nudie Jeans

Sa matière principale est le coton, qu’il soit biologique, équitable ou recyclé garantit GOTS et la plupart de ses autres matières sont certifiées. Dans sa collection Rebirth, elle commercialise des denims avec 20% de coton recyclé provenant de leur propre jean Nudie collectés post-consommation. “L’idée de réparer et de réutiliser nos propres produits a également ouvert la voie à leur recyclage.” Ainsi, les jeans collectés sont coupés en morceaux, broyés en fibres et mélangés avec du coton biologique vierge pour garantir la durabilité. Après le filage et le tissage, la marque obtient un denim extensible confortable qu’elle teint en indigo puis sur-teint en noir. “Bienvenue dans la renaissance de votre jean Nudie usé et déchiré.” 

Mais prolonger la durée de vie d’un vêtement est encore plus durable que le recyclage. C’est ce que prône la marque ! Les clients reçoivent 20% de réduction sur une nouvelle paire de jeans lorsqu’ils en renvoient une ancienne. C’est la gamme Reuse. Les jeans sont lavés, réparés si besoin pour être prêt à devenir la paire de jean préférée d’un nouveau client. “Prolonger la durée de vie des jeans en les vendant en tant que réutilisation est également un moyen de mettre en valeur la valeur du vêtement. En 2020, nous avons vendu 2238 paires de jeans Reuse.’

Le prix ? 139€ pour les jeans recyclés et en moyenne 200 € pour les jeans réutilisés. 

Hopaal
Précédent
La marque Hopaal

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Top 3 Stories

Plus d'articles
Tencel
Qu’est-ce que le Tencel, la petite révolution de l’industrie textile ?