La marque Pétrone

Pétrone, c’est la marque de sous-vêtements française lancée en 2018 qui propose des pièces de qualité et confortable. Un style un brin vintage, pour des basiques qui font le job !  Vous connaissez ? Vous l’avez déjà adopté ? On vous la présente ! 

L’histoire de Pétrone 

Derrière Pétrone se cachent un couple, Marion et Nicolas. À leur échelle, ils souhaitent proposer une mode cool, durable et élégante. Le nom Pétrone n’a pas été choisi au hasard. En effet, Pétrone était un écrivain romain, auteur du Satyricon. Un temps favori de l’empereur Néron, on l’associe à l’expression “elegantiae arbiter”, qui signifie arbitre du bon goût. Une expression qui résume bien les envies des fondateurs de la marque : donner de l’assurance aux hommes avec “des sous-vêtements de bon goût, dans lequel on se sent beau et bien”.  

L’élégance est un marqueur fort chez Pétrone.

Un savoir-faire européen 

Pétrone a fait le choix de produire ses sous-vêtements et ses chaussettes au Portugal car selon eux, c’est dans le pays lusitanien qu’il y a le “meilleur savoir-faire”. C’est dans la région de Guimaraes que la marque a décidé de jeter son dévolu pour favoriser le circuit-court. De la filature à la confection, tout est réalisé dans un rayon de 30 kilomètres, et selon eux à 1 000 kilomètres de leur base logistique dans le Sud de la France.   

Le micromodal : une matière innovante

Pour proposer des pièces durables qui respectent l’environnement et les Hommes, la marque a opté pour le lin, le coton pima et le micromodal. Toutes ses matières sont certifiées Oeko-Tex Standard 100, qui garantit l’absence ou la faible présence de substance nocive dans le processus de fabrication. 

Le micromodal, une fibre issue du bois de hêtre, possède de nombreux atouts : 

  • Respirant. Il absorbe mieux et sèche plus vite que le coton.
  • Anti-bactérien. Bye bye les mauvaises odeurs et les bactéries !
  • Issu de la pulpe de bois, le micromodal demande 10 à 20 fois moins d’eau que le coton classique.
  • En plus, il est doux, résistant et écologique.

Ainsi, grâce à l’utilisation du micromodal Pétrone propose des boxers effet “seconde peau”. Elle n’hésite pas à se targuer qu’une fois porté votre boxer se fera oublier. Tentant, non ? Mais pour ceux qui préfèrent les toiles plus fermes et moins élastiques, la marque commercialise des sous-vêtements à 95% en coton bio

Le pari de Pétrone ? Que vous oubliez que vous portez des sous-vêtements tant ils sont confortables.

Un style intemporel

Au premier coup d’œil, on remarque que la marque Pétrone a fait un parti-pris stylistique. Pas de motifs, pas de couleurs flashy, pas de logo, juste de la sobriété. À mille lieues des fioritures et des logos tapageurs. Ainsi sa gamme de couleurs comprend du  bordeaux, de l’ocre, des nuances de bleu, de vert et de gris. En plus, des slips, des boxers ou des caleçons, la marque commerciale des chaussettes et des t-shirts pour finaliser la panoplie. 

Des prix dégressifs

Qu’il s’agisse des Boxer ou des caleçons, l’achat groupé offre des tarifs dégressifs intéressants.

La marque Pétrone fonctionne avec des tarifs dégressifs. Plus vous achetez de pièces, plus le prix baisse. Par exemple, le caleçon coûte 27,50€ l’unité, 22,5€ l’unité par lot de deux (soit 45€ les deux) et enfin 20€ l’unité par lot de 4 (soit 80€ les quatre). 

En plus, les lots sont 100 % personnalisables. Vous pouvez ainsi mixer tous les modèles, toutes les couleurs et toutes les tailles. Pratique si vous aimez à la fois les boxers et les slips. En temps normal, on pourrait penser que c’est une incitation à la consommation mais quand cela concerne les sous-vêtements, nous avons tendance à les acheter en plusieurs exemplaires. 

Où trouver les sous-vêtements Pétrone ? 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Top 3 Stories

Plus d'articles
Vêtements homme
La slow fashion, c’est quoi exactement ?