Le lin, une matière écologique

Les points clés : 

  • Le lin est une fibre végétale écoresponsable, durable, biodégradable, absorbante, douce et hypoallergénique. 
  • Plus de 75% de la production de lin textile est française.  

Écoresponsable, naturel et facile d’entretien le lin est l’une des fibres naturelles les plus connues. Les multiples qualités du lin en font un allié parfait dans votre vestiaire. Alors, pourquoi opter pour des vêtements en lin ? Quelles sont ses caractéristiques ? On décrypte ça pour vous ! 

Qu’est-ce que le lin ? 

Le lin est une fibre végétale durable issue d’une plante appelée lin. Jusque-là, rien de très surprenant ! Elle peut être cultivée dans tous les pays du monde, de la Belgique au Canada en passant par la Chine et la Tunisie. Pourtant, plus de 75% de la production mondiale du lin textile est française. Cocorico !

Comment peut-on l’expliquer ? La plante de lin à fleurs bleues s’épanouit mieux par temps frais, dans un sol humide et bien labouré. C’est le cas en Picardie, en Normandie, en Bretagne et dans le Pas-de-Calais. 

La France est le premier producteur mondial de lin avec plus de 75% de la production mondiale

La fibre la plus ancienne du monde 

Le lin a le vent en poupe depuis des milliers d’années. En effet, les premières traces de sa présence ont été découvertes il y a près de 36 000 ans. Eh oui, c’est sans conteste la fibre la plus ancienne du monde. Au départ, sa production s’est surtout développée dans la vallée du Nil. Les Égyptiens utilisaient le lin pour les linceuls funéraires et pour envelopper le corps des momies. Du lin a même été retrouvé intact dans certaines tombes. En effet, il résiste aux insectes, évacue l’humidité et est durable

En Europe, sa culture se généralise sous l’impulsion de Charlemagne jusqu’à devenir la fibre la plus utilisée du pays dès le IXe siècle. Elle sera ensuite largement distancée par la culture du coton.

Bon à savoir : La Bible fait référence au lin. L’Ancien Testament, par exemple, proclame que les laïcs ne doivent pas mélanger le lin et le coton, tandis que le Nouveau Testament fait référence aux anges qui portent du lin. 

Comment est fait le lin ? 

Le lin est souvent comparé au coton. Pourtant, son processus de production est beaucoup plus long et coûteux car les fibres de lin sont difficiles à tisser. Désormais, une partie de sa production est faite grâce à des machines mais le reste est encore fait à la main. 

  1. Une fois les graines de lin plantées, elles mettent environ 100 jours à pousser. Elles n’ont pas besoin d’être arrosées, l’eau de pluie suffit. 
  2. Les tiges sont retirées du sol, sans les couper, pour éviter de nuire à leur qualité. 
  3. Les tiges sont ensuite immergées dans l’eau, c’est ce que l’on appelle le rouissage. Un processus qui lie les fibres entre elles.  
  4. Une fois séchées, elles sont peignées pour éliminer les saletés et les débris et pour séparer les fibres courtes et les longues. 
  5. Les longues fibres sont torsadées puis filées à l’état humide pour rendre le fil plus doux. Les fibres longues sont utilisées pour les draps ou les vêtements. 
  6. Les fibres courtes sont torsadées à sec pour les rendre plus robustes. Elles sont utilisées pour le rembourrage ou comme fil pour coudre des tissus tels que le cuir. 

Les avantages du lin 

Le lin est un tissu étonnant qui possède de nombreux avantages. S’il est utilisé depuis si longtemps, c’est qu’il y a bien une raison. Mais alors, qu’est-ce qui le rend si spécial ? 

  • Écoresponsable. En effet, le lin ne demande aucune irrigation, aucun OGM et une faible utilisation d’engrais. 
  • Biodégradable. Issu d’une plante, le lin peut se décomposer, il ne laisse aucun déchet.  
  • Absorbant. Il retient 20% de son poids en eau sans sensation d’humidité. 
  • Respirant. Très léger, il laisse passer l’air facilement. Thermorégulateur, il est parfait pour être au frais en été et c’est isolant en hiver. 
  • Durable. Le lin n’est pas très extensible, ainsi il ne changera pas de forme ou de taille au fil des lavages. 
  • Doux. Il est doux et lisse. 
  • Hypoallergénique. Votre peau l’adorera ! 
  • Résistant. La fibre de lin est solide ce qui la rend durable. 

Malgré tous ses atouts, le lin possède un inconvénient de taille : il se froisse très facilement. Vous avez déjà dû le remarquer, à peine assis avec un pantalon en lin qu’il est déjà tout froissé. Préparez-vous à repasser souvent si vous voulez éviter les plis, à moins que vous ne souhaitiez adopter un look plus décontracté. 

Le lin est durable, hypoallergénique, doux, respirant, biodrégradable et résistant ! Seule ombre au tableau, il froisse particulièrement vite !

Quelle est la différence avec le lin biologique ? 

Le lin est une fibre plus durable comparé à d’autres matières telles que le coton ou la soie. Mais aucune matière n’est 100% parfaite. Le lin est une matière durable mais il n’est pas toujours traité et fabriqué de manière durable. S’il est certifié GOTS (Global Organic Textile Standard), c’est une garantie qu’il est fabriqué durablement en respectant plusieurs points : 

  • Sans pesticides. Le lin est une plante qui peut être cultivée sans eau, ni pesticides ni produits chimiques, mais cela n’exclut pas que certains producteurs en utilisent. Ainsi, un article en lin certifié biologique garantit que le processus de culture est sans pesticides. 
  • Les colorants. Le lin a déjà des couleurs naturelles et n’a pas besoin d’être teint. Mais, si c’est tout de même le cas, la certification biologique permettra d’assurer qu’elles ne sont pas toxiques pour l’environnement ou pour votre santé.   
  • Le respect des droits humains. La production de fibres textiles est bien connue pour ses conditions de travail inhumaines. Le lin, même produit localement, n’assure pas que les travailleurs soient bien traités. Une certification telle que Fairtrade ou GOTS permet de garantir les conditions de travail des employés. 

Comment entretenir ses vêtements en lin ? 

Alors que le lin est déjà doux et absorbant, avec un entretien approprié, il le devient encore plus lavage après lavage. 

  • Laver. Le linge n’a pas besoin d’être nettoyé à sec. Vous pouvez le laver à la machine ou à la main, jusqu’à 90° pour le linge blanc et 40° pour la couleur
  • Séchage. Si vous choisissez de passer vos vêtements en lin dans le sèche-linge, assurez-vous d’utiliser un mode de séchage doux. Un conseil, sortez vos vêtements du sèche-linge alors qu’ils sont encore légèrement humides pour éviter les plis et la raideur, et suspendez-les pour les faire sécher. 
  • Repassage. Si vous devez repasser un article en lin, utilisez une chaleur élevée et un peu de vapeur. 

Le lin est l’un des matériaux les plus durables et certainement le plus ancien.  Alors, tenté par le lin ? 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Top 3 Stories

Plus d'articles
Smartphone
Les applications pour vous habiller écoresponsable