Micromodal

Qu’est-ce que le micromodal, est-il si éco-friendly ?

Les points clés : 

  • Le micromodal est une fibre artificielle d’une finesse incomparable commercialisée par l’entreprise Lenzing AG.  
  • Durable et écologique, il est fabriqué à partir de bois certifié PEFC et FSC. 
  • Il est doux au toucher, léger et souple. Parfait pour les sous-vêtements et les vêtements de plein air !

Qu’est-ce que c’est ? Quelles sont ses caractéristiques ? Qu’est-ce qui le différencie du coton ordinaire ? Tant de questions face à cette matière artificielle encore méconnue, tout droit sortie de l’usine autrichienne Lenzing AG, comme son cousin le Tencel ou son frère le modal. Durable et écologique, c’est une petite révolution dans l’univers du textile ! 

Qu’est-ce que le tissu (micro)modal  ? 

Pour comprendre ce qu’est le micromodal, il faut déjà définir ce qu’est le modal. Le modal dispose déjà d’une notoriété grandissante pour les vêtements que l’on porte à même la peau. Tiré de la nature, façonné par l’homme, c’est une fibre obtenue à partir de cellulose de bois, en particulier l’hêtre. Mais qu’est-ce qui distingue exactement le modal et le micromodal ? La finesse de la fibre. Généralement, cette valeur est inférieure à 1dtex (mesure pour déterminer la finesse des fils). Plus simplement, cela signifie qu’un gramme de micromodal à une longueur de plus d’un kilomètre. Même la soie ne peut pas faire cette prouesse. Un textile de pointe, dont la caractéristique principale est la douceur

Il a été mis au point dans les années 1990 par l’entreprise autrichienne Lenzing AG, un spécialiste des matériaux innovants. Cette dernière a pratiquement inventé le modal et l’a introduit pour la première fois sur le marché en 1965, tandis que le micromodal est apparu en 1985. Lenzing est le seul producteur de tissu à fabriquer cette fine matière. Pour cette raison, méfiez-vous des fabricants en dehors de l’Autriche qui prétendent produire ce textile, car la qualité et les processus environnementaux ne peuvent être garantis. 

Comment est-il fabriqué ? 

La fabrication du micromodal est semblable au Tencel en de nombreux points. Tout d’abord, la pulpe de bois est extraite des hêtres récoltés de manière durable pour être compressée en feuilles plates. Ces feuilles sont ensuite traitées avec un produit chimique et cassées en petits morceaux. Résultat ? On obtient un liquide épais qui va être filtré à travers une filière pour fabriquer des fibres puis des fils. C’est la naissance du micromodal !

Bonne question  ! Fabriqué principalement à partir des hêtres, qui poussent dans la forêt, ils ne nécessitent pas de semences ou d’être irrigués. Afin de ne pas participer à la déforestation, Lenzing AG utilise du bois déjà coupé, certifié FSC (Forest Standard Council) ou PEFC (Programme de reconnaissance de la certification des forêts). Qui plus est, l’entreprise n’a pas besoin d’importer sa matière première. Ainsi, cela réduit les coûts environnementaux en comparaison à la production de coton, à l’élevage des moutons mérinos ou des chèvres cachemire. Sans parler du bien-être animal des chenilles des papillons de vers à soie qui périssent. En ce qui concerne la production, le micromodal nécessite 10 à 20 fois moins d’eau que le coton, ce qui est son principal avantage écologique. 

Bon, le micromodal n’est pas non plus un ange parmi les nombreuses fibres textiles. Les hêtres poussent lentement, on estime en moyenne à seulement neuf centimètres de hauteur par an. De plus, la fabrication du micromodal génère des déchets et nécessite des produits chimiques notamment l’hydroxyde de sodium. Afin de limiter la pollution, Lenzing produit sa matière en circuit fermé et “95% des produits chimiques sont recyclés”, selon ses dires.

Qu’est-ce qui fait du micromodal la fibre préférée de l’industrie des sous-vêtements ? 

Comme la viscose, le micromodal a des propriétés élastiques qui lui permettent de s’adapter à de nombreuses morphologies. Les différentes coupes, formes et couleurs des vêtements à teneur en micromodal permettent à chaque homme de trouver son bonheur et de profiter d’un peu de luxe sur la peau. Comment reconnaître ce tissu ? Grâce à son aspect brillant !  

Facilement lavable, il ne rétrécit pas à la machine ni ne perd sa qualité. Un bon point ! Sa fibre, comme le Tencel, est particulièrement douce. Impossible de ne pas le remarquer au toucher ! Idéale pour les vêtements en contact direct avec la peau. Absorbante comme le coton, cette matière est particulièrement intéressante et populaire chez les fabricants de sous-vêtements

https://www.instagram.com/p/CIC-ZfMgP89/

Comment expliquer sa douceur ? Grâce à la fibre du micromodal, lisse, fine et sans rugosité. Ainsi, cela permet également à la coloration de pénétrer plus intensément dans la fibre ce qui évite qu’elle ne passe lors des lavages. 

Ses atouts 

Une production durable, pour un vêtement durable

Les vêtements en micromodal ont la particularité d’être produits dans des conditions respectueuses de l’environnement. Doux et souple, il résiste dans le temps, lessive après lessive. Rien de magique ! Les dépôts de calcaire ne peuvent pas se fixer sur les fibres de micromodal. Ainsi, nul besoin d’adoucissant ou d’autres produits chimiques pour l’entretenir, un lavage à 30° en mode délicat et le tour est joué. 

De plus, le micromodal résiste au boulochage, à la décoloration, au froissement et à la perte de sa forme. Votre vêtement à l’air neuf pendant beaucoup plus longtemps que les autres tissus, vous restez ainsi élégant la première, la quinzième et la cinquantième fois que vous le portez. Et plus vous pouvez porter chaque article de votre vestiaire, plus il devient durable

Des caractéristiques qui en font un bien meilleur candidat pour le tissu que la soie. 

Léger comme une plume, l’allié des sportifs 

Le micromodal est une fibre très légère. Avis aux amateurs de sports en plein air, cette matière va devenir votre meilleur allié, si ce n’est pas déjà le cas. Grâce à sa légèreté, on le retrouve dans des vêtements techniques comme des t-shirts, des débardeurs ou des caleçons 100% modal

Ses autres atouts pour le sport ? Ses propriétés hygroscopiques. Plus simplement, il capte mieux l’humidité et vous garde au sec. Il est 50% plus absorbants que le coton traditionnel, qui a tendance à retenir les liquides et vous mettre dans une situation d’inconfort. Ainsi, cela vous offre une bonne régulation thermique, vous laisse la peau sèche et limite l’électricité statique. Vous restez plus longtemps au frais et à l’aise ! Dans cette même continuité, le micromodal limite la prolifération des bactéries et des odeurs. Jackpot ! 

Les marques qui utilisent du micromodal 

Choisir son vêtement en micromodal n’est pas une mince affaire. Il faut trouver une marque qui en commercialise puis vérifier que les produits entrent dans notre budget. Le confort ça se paie ! Les caleçons en micromodal sont en moyenne vendus entre 20€ et 70€. Tandis que les vêtements de sport atteignent vite la centaine d’euros par article. Des fourchettes larges selon les marques et les produits ! 

Voici un aperçu de quelques marques qui utilisent le micromodal dans la composition de leur vêtement.

Derek Rose London

La marque londonienne fondée en 1926 se veut éthique et durable. Elle privilégie le confort et la qualité en proposant des produits en micromodal.

Hiddn

Vous ne connaissez sûrement pas cette marque néerlandaise-estonienne, lancée en 2016. Elle souhaitait trouver « un maillot de corps qui aiderait à éviter les tâches de sueurs et les odeurs désagréables. Nous voulions créer un maillot de corps vraiment luxueux, qui ressemble à votre seconde peau. » Ainsi, il ne pouvait être réalisé qu’en micromodal.

Pétrone 

La marque française Pétrone est née à l’initiative d’un couple, Marion et Nicolas. Il souhaitait contribuer à leur échelle à une « mode qui change la donne, cool et durable« . La spécialiste des sous-vêtements pour homme de qualité, bien conçus et bien produits, c’est elle !

Atelier Traditionnel 

Cette marque a été créée en 2015 par Frédéric Leterrier, qui a grandi et étudié en France, et qui a vécu et travaillé à Paris, Los Angeles et New York. Pourquoi avoir créé cette marque ? « Parce que nous ne trouvions pas de sous-vêtements de luxe« . Pour ce faire, l’équipe a décidé d’utiliser du micromodal pour apporter une « sensation incroyablement douce sur la peau« .

Alors, le micromodal est-il si éco-friendly ?  C’est une option écologique ! Pour les amoureux de l’environnement et du confort, il vous offre du style et de la durabilité dans votre vestiaire. Bien entendu, ses nombreux points forts ne nous font pas oublier ses petits défauts notamment dans l’utilisation de certains produits chimiques. Alors, chacun est libre d’en faire son allié ou de passer son chemin. Et si vous êtes de l’aventure, surtout, assurez-vous que votre vêtement en micromodal provient bien de Lenzing. L’un ne va pas sans l’autre ! 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Top 3 Stories

Plus d'articles
Greenwashing
Comment ne plus se faire avoir par le greenwashing dans la mode ?